Disruptif ou hors sujet ?

Mais surtout, surtout, soyez disruptifs. Le mot clé du briefing est lâché, tout est dit, on n’ajoutera plus rien d’intéressant. Prière de rêver le client autrement qu’il n’est, à nous d’inventer les mots et les visuels qui vont bien. Bon… Après tout, pourquoi pas. Sauf que les envies libératoires peuvent vite se transformer en hors sujet tant la tentation de la surenchère créatrice est attendue, quel que soit le risque d’aller sur un territoire qui n’est plus celui de l’annonceur. D’un point de vue relativiste, qu’importe ! D’un point de vue réaliste, attention aux sorties de route, on a vu des grenouilles qui se rêvaient en bœufs. Alors, vive le disruptif… qui révèle un positionnement authentique !
Disruptif ou hors sujet ?

Denis Allard, Président

In this article